Vengeance en Prada VS Coeurs-brisés.com


avis livres Vengeance en Prada et Coeurs-brises.com

Qu’est-ce qu’on ferait pas pour un peu de Chick Litt’ hein?
Eh oui, j’avais envie de lire quelque chose de pas sérieux du tout, de léger, alors je me suis tournée avec facilité vers la Chick Litt.

J’ai cédé au battage médiatique, j’ai lu (enfin j’ai essayé de lire) « Vengeance en Prada: le retour du diable » de Lauren. Weisberger. J‘ai du rendre les armes avant la 100e page , ou est-ce avant?

Tout l’intérêt du « Diable s’habille en Prada », le premier volume, est le personnage du diable, Miranda Priesley, le patron d’Andy. Or, point de diable à l’horizon dans ce second volet, il est juste évoqué. On n’est plus dans l’univers du travail impitoyable, mais celui de la vie amoureuse: Andy essaye de savoir si oui ou non son futur mari la trompe. Je dois dire que franchement, je n’en ai rien à cirer, tout ce que je voulais c’était revoir Miranda!
J’ai eu l’impression de mettre fait avoir, que l’auteur surfait sur la marque qu’était devenue « Le diable s’habille en Prada » pour nous sortir un roman.

C’est un peu dépitée, que j’ai lu « Coeurs-brisés.com » d’Emma Garcia. Même si le personnage principale était parfois une vraie casse-pied prête à se faire plaindre quand son fiancé préfère épouser une autre, j’ai réussi à aller jusqu’au bout. Parce que même si c’est déjà vu, qu’on voit les grosses ficelles du récit, c’est bien amené.
Chaque personnage est une espèce de stéréotype: Le meilleur ami artiste, l’assistante férue de mode, la meilleure amie business woman nymphomane, le fiancé sortit d’un pub Ralph Lauren, bref, mélanger tout ce joli monde et vous avez une histoire sympathique prêt à consommer.

Ma vie privée sur internet, Carole Matthews

Ma vie privée sur internet carole matthews margaux mottin

Voici un livre de chick lit’, genre que j’avais délaissé depuis quelques temps.

Emilie se retrouve un beau jour nue sur un site internet grâce à son petit ami. La plaisanterie ne lui plait pas, normal, elle est institutrice et l’idée de se retrouver pin up populaire va faire basculer son petit univers tranquille. Tout ce qui pouvait arriver de pire, arrive (plus de boulot, plus de petit ami, plus d’appartement, et plus d’argent) et notre pauvre Emilie va devoir trouver une solution pour remonter la pente.

La 4e de couv laissait présager quelque chose de drôle et léger, de plus j’ai été sensible à l’illustration de Margaux Motin. Mais malheureusement, je n’ai pas ri ni même souri à un seul moment. J’ai été si déçue que je n’ai pas fini le livre et que je vais le revendre sans regret chez Gibert demain. J’ai essayé de lire jusqu’au bout, pour savoir comment (et avec qui) ça allait se terminer, mais au fil des pages, les personnages deviennent de plus en plus odieux et rien ne se passe. Emilie est toujours dans la même mouise qu’avant et tarde à se prendre en main.

En un mot: Nul!

Editions Marabout, Girls in the City, 6,90€.

Visiter le site de l’auteur.

Je les ai lus dernièrement mais inutile d’en parler 2

Bon je pense que ça va devenir une rubrique à part entière à la prochaine édition…

Mon chien Stupide de John Fante
John Fante nous livre ici un court roman, sur un chien totalement incroyable, à hurler de rire. Un vrai classique. Le seul livre de cet incroyable auteur que j’ai réussi à lire jusqu’au bout.

Une fille comme les autres de Jack Ketchum.
Attention très violent! Il s’agit de l’histoire d’une fille qui se fait torturer par son entourage et graduellement, la violence des tortures sur cette adolescente augmente. Je n’ai pas pu lire, certains passages tant ils étaient très choquant pour ma sensibilité. Mais ça reste un récit poignant sur l’indifférence.

Lire le post de l’abeille qui résume très bien le sentiment qu’on ressent en lisant ce livre.

Mariage Mania de Darcey Coper.
Dès le début, il y a trop de personnages! C’est plus par paresse d’esprit qu’autre chose. Il y a 17 mariages à suivre dans ce livre. Je cherchais juste un bouquin de chick litt’ pas prise de tête.

Autre article relatif:
« Je les ai lu dernièrement mais inutile d’en parler »

La chick’ Lit et leurs adaptations cinés

Pour continuer sur ma lancée avec le précédent post, je propose de vous parler des films tirés de la chick lit et qui font parfois de très bonnes comédies romantiques!!

1/ Le diable s’habille en Prada – Devil wears Prada

Le diable s'habille en Prada le livre Le livre : J’ai trouvé que le point de départ de l’histoire, une stagiaire exploitée par son employeur qui se trouve être une vraie gourou du monde de la mode, une bonne idée, mais qui malheureusement nous enlise dans les sentiments et des longueurs qui finit par être ennuyeux.
Le film: Malheureusement la seule chose qui faille retenir de ce film, c’est Meryl Streep et les tenues de fashionistas.

2/ Chaussure à son pied – In her shoes

Chaussure à son pied In her shoes livre Le livre: Voici un roman qui ne nous prends pas pour des prunes. C’est deux soeurs qui toutes les deux cherchent la même chose mais pas de la même façon.
C’est de la chick lit’ sans en avoir l’air. Et parmi les autres ouvrage de l’auteur, c’est le plus “sérieux”.
Ne vous fiez pas à la 4e de couverture, c’est bien mieux écrit et le récit vaut plus que le dernier ouvrage de ce genre que vous tenez en main mesdemoiselles!!
Chaussure à son pied In her shoes film Le film: Toni Collette est devenue avec ce film une de mes actrices préférés. A noter aussi le “retour” de Shirley MaCLaine, qu’on ne voit pas si souvent que ça.

A part ça, c’est une vraie bonne comédie sur la relation entre ces deux sœurs si différentes, qui s’aiment et se détestent.
Sortez vos mouchoirs!!

3/ Confessions d’une accro du shopping- Confessions of a shopaholic

Confessions d'une accro du shopping Confessions of a shopaholic livre Le livre: C’est comme la plupart de ce genre de livre, sensé être drôle, mais je n’ai pas rit. J’ai trouvé que c’était une bonne façon de comprendre comment on pouvait en être très vite malade, au sens clinique du terme.

Becky, journaliste financière, essaye de jongler entre ses cartes de crédits et les mensonges qui s’accumule qui vont finir par l’humilier et la ridiculiser…

Confessions d'une accro du shopping Confessions of a shopaholic film Le film: Très bonne comédie romantique. Isla Fisher est tout simplement charmante et en vraie gaffeuse on finit par s’attendrir pour elle. J’ai largement préféré le film au livre, et le casting est tout bonnement réussi.

4/ Le journal de Bridget Jones – L’age de raison

Les livres:
Sincèrement j’ai beaucoup de mal avec la chick lit’ anglaise, car comme pour la série Confessions d’une accro du shopping, j’ai vraiment eu du mal à trouver ça drôle. MAIS ça reste très distrayant quand même!!
Les films:
Comme quoi les adaptations cinés sont souvent plus réussis! Bien sur, mon très cher Colin Firth y est pour quelque chose et le duo avec Hugh Grant fontionne très bien…  Et Renee Zellweger fait une Bridget Jones très crédible.

Drolissime!

Sex and the City

Le livre:
Pas lu!

Le film:
Un (très) long métrage qui n’a aucun rapport avec le livre si ce n’est les personnages. En fait, le film est la prolongation et la conclusion de la série de 6 saisons qu’il faut avoir suivi pour comprendre un peu le film.

Pour une soirée garantie, à voir plutôt en DVD avec des copines, moi j’ai été le voir au ciné avec un ami qui ne connaissais pas la série, c’est vraiment pas pareil.

Mais préférez la série, c’est mille fois mieux

Pas de la chick Lit, mais j’ai bien aimé:

Le club Jane AustenThe Jane Austen Book club

Le livre:
Faut-il connaitre et aimer Jane Austen pour lire ce livre? Non!
Et surtout n’hésitez pas si vous le voyez en librairie! Ca ne parle pas que de Jane Austen, mais aussi et surtout de la relation complexe de chacun des membres du club de lecture. On suit leur évolution sur plusieurs mois, ponctués par des séances de lecture où les problématiques soulevés par Austen dans ses livres se rencontrent dans la vie des protagonistes.

Après la lecture de ce livre, j’ai moi aussi eu envie de participer à ce groupe, ou d’en créer un pour lire tout les Austen que je n’ai pas encore lu!

Le film:
Il ne me semble pas qu’il est eu une sortie au cinéma chez nous… Mais il est dispo en DVD!

Une petite comédie romantique pas si mal que ça, de quoi passer un bon samedi après midi au chaud devant l’écran…

 

Sexe, diamants et plus si affinités… de Lauren Weisberger

Les lundis soir étaient sacrés : c'était le seul moment de la semaine où Leigh pouvait rompre toute communication avec le reste du monde, traînailler en survêtement et se repaître

Pendant ma pause du Pays du dauphin vert d’Elisabeth Goudge dont j’aurais bientot le plaisir de vous parler ici, j’ai lu ce roman de chick lit’. Ce genre de lectures a des avantages et je n’ai même pas peur de sortir mon livre dans le métro. C’est rapide, facile à lire, divertissant et vraiment pas prise de tête.

Alors voilà, c’est l’histoire de 3 copines, une bombe latine (forcément, une vraie brésilienne), une nana qui ne sait pas vivre autrement qu’en couple et une autre qui a trouvé l’homme parfait mais dont elle n’est pas amoureuse. Elles se rendent compte qu’il est temps de changer tout ça, surtout qu’elles approchent de la trentaine et elles se donnent un an pour ça.

Ce que j’en pense? C’est vraiment nul! Tellement, que je n’ai même pas eu le courage de lire les 20 dernières pages! J’avais aucune envie à ce stade de savoir quel happy end leur avait été réservé. C’est sur, qu’il ne faut pas trop en demander à ce genre de livre, mais aucune surprise, que du cliché et des situations attendus. A éviter!

Mais je conseille la lecture de « Comment larguer Matthew » de Jane Follon