A là une!

Bon c’est sûr que c’est pas grand chose, mais j’ai eu le plaisir de voi que mon aticle sur « Les abeilles de Monsieur Holmes » de Mitch Cullim était à la une du site HelloCoton (enfin de la rubrique culture, mais c’est tout comme!)

Quelques lectures interessantes sur les autres blogs

Bon si comme moi vous passez énormément de temps à surfer sur les blogs des autres lecteurs – surtout qu’en ce moment je ne travaille pas, alors vous imaginez le temps que je passe sur le net!- vous serez surement interessé par ce que j’ai lu:

Un billet très drôle sur un blog qui l’est tout autant: Le Voleur de doudou chez Arnolog

Une réflexion qu’on s’est tous un jour posé: « lire ou blogger? «  de Mango sur Liratouva

Pour toutes les fans de Jane Austen, et je sais qu’on est nombreuses/eux. La catégorie spécial « Jane Austen » du blog de Cuné: Une vraie bonne idée, avec pleins de billets interessants!

Ma série préférée du moment: Private Pratice

Je ne supportais pas l’actrice dans Grey’s Anatomy. L’actrice principale, Grey! Sa voix (en V.O.) et son personnage m’agaçait alors au bout de quelques saisons, j’ai arreté.

Eh je suis bien contente de regarder à la place Private Practice! C’est Addison qui déménage à Los Angeles, elle s’est fait embaucher par sa meilleur amie dans une clinique où tous les médecins bossent ensemble en synergie (si je puis dire).

J’aime toute l’équipe, sauf peut-être Sam qui ne me convainc pas en tant que médecin et Dell que je trouve un peu niais des fois. Mais j’adore Charlotte King, qui se ramène dans la clinique et qui vient toujours les déranger. Je suis bien contente de la voir apparaitre à chaque épisode. C’est un peu comme Grey’s Anatomy, les relations au boulot, les émotions, les patients bizarres et chiants, les histoires d’amours, bref, je suis vraiment accro!

Romans made in New York sur Arte

A voir sur Arteplus7 une emission très interessante sur les auteurs new yorkais (disponible pendant 7 jours):

Romans made in New York

Une jouissive balade dans New York, à la rencontre des auteurs de la jeune littérature américaine et de leurs écritures inventives.

Jonathan Franzen, Jonathan Safran Foer, Nicole Krauss, Rick Moody, Marisha Pessl… Qui sont ces jeunes auteurs – en terme de date de parution plus que d’âge – qui renouvellent aujourd’hui la littérature américaine ? Pour le savoir, Nelly Kaprièlian, critique littéraire aux Inrockuptibles, s’est rendue à New York, en compagnie du réalisateur Sylvain Bergère. Car c’est ici, dans « la cocotte-minute de la culture américaine », selon les termes de l’écrivain Rick Moody, que les nouvelles générations puisent et vivent leur inspiration. À l’instar de leurs aînés Bret Easton Ellis et Jay McInerney qui, dans les années 80, ont révolutionné le roman par leur style satirique, parlé et obscur, voire dopé aux drogues. Mais comme le souligne Jay McInerney, premier invité de cette jouissive balade littéraire, si New York est toujours aussi fertile en invention, la ville a profondément changé, et ses écrivains avec.

La chick’ Lit et leurs adaptations cinés

Pour continuer sur ma lancée avec le précédent post, je propose de vous parler des films tirés de la chick lit et qui font parfois de très bonnes comédies romantiques!!

1/ Le diable s’habille en Prada – Devil wears Prada

Le diable s'habille en Prada le livre Le livre : J’ai trouvé que le point de départ de l’histoire, une stagiaire exploitée par son employeur qui se trouve être une vraie gourou du monde de la mode, une bonne idée, mais qui malheureusement nous enlise dans les sentiments et des longueurs qui finit par être ennuyeux.
Le film: Malheureusement la seule chose qui faille retenir de ce film, c’est Meryl Streep et les tenues de fashionistas.

2/ Chaussure à son pied – In her shoes

Chaussure à son pied In her shoes livre Le livre: Voici un roman qui ne nous prends pas pour des prunes. C’est deux soeurs qui toutes les deux cherchent la même chose mais pas de la même façon.
C’est de la chick lit’ sans en avoir l’air. Et parmi les autres ouvrage de l’auteur, c’est le plus “sérieux”.
Ne vous fiez pas à la 4e de couverture, c’est bien mieux écrit et le récit vaut plus que le dernier ouvrage de ce genre que vous tenez en main mesdemoiselles!!
Chaussure à son pied In her shoes film Le film: Toni Collette est devenue avec ce film une de mes actrices préférés. A noter aussi le “retour” de Shirley MaCLaine, qu’on ne voit pas si souvent que ça.

A part ça, c’est une vraie bonne comédie sur la relation entre ces deux sœurs si différentes, qui s’aiment et se détestent.
Sortez vos mouchoirs!!

3/ Confessions d’une accro du shopping- Confessions of a shopaholic

Confessions d'une accro du shopping Confessions of a shopaholic livre Le livre: C’est comme la plupart de ce genre de livre, sensé être drôle, mais je n’ai pas rit. J’ai trouvé que c’était une bonne façon de comprendre comment on pouvait en être très vite malade, au sens clinique du terme.

Becky, journaliste financière, essaye de jongler entre ses cartes de crédits et les mensonges qui s’accumule qui vont finir par l’humilier et la ridiculiser…

Confessions d'une accro du shopping Confessions of a shopaholic film Le film: Très bonne comédie romantique. Isla Fisher est tout simplement charmante et en vraie gaffeuse on finit par s’attendrir pour elle. J’ai largement préféré le film au livre, et le casting est tout bonnement réussi.

4/ Le journal de Bridget Jones – L’age de raison

Les livres:
Sincèrement j’ai beaucoup de mal avec la chick lit’ anglaise, car comme pour la série Confessions d’une accro du shopping, j’ai vraiment eu du mal à trouver ça drôle. MAIS ça reste très distrayant quand même!!
Les films:
Comme quoi les adaptations cinés sont souvent plus réussis! Bien sur, mon très cher Colin Firth y est pour quelque chose et le duo avec Hugh Grant fontionne très bien…  Et Renee Zellweger fait une Bridget Jones très crédible.

Drolissime!

Sex and the City

Le livre:
Pas lu!

Le film:
Un (très) long métrage qui n’a aucun rapport avec le livre si ce n’est les personnages. En fait, le film est la prolongation et la conclusion de la série de 6 saisons qu’il faut avoir suivi pour comprendre un peu le film.

Pour une soirée garantie, à voir plutôt en DVD avec des copines, moi j’ai été le voir au ciné avec un ami qui ne connaissais pas la série, c’est vraiment pas pareil.

Mais préférez la série, c’est mille fois mieux

Pas de la chick Lit, mais j’ai bien aimé:

Le club Jane AustenThe Jane Austen Book club

Le livre:
Faut-il connaitre et aimer Jane Austen pour lire ce livre? Non!
Et surtout n’hésitez pas si vous le voyez en librairie! Ca ne parle pas que de Jane Austen, mais aussi et surtout de la relation complexe de chacun des membres du club de lecture. On suit leur évolution sur plusieurs mois, ponctués par des séances de lecture où les problématiques soulevés par Austen dans ses livres se rencontrent dans la vie des protagonistes.

Après la lecture de ce livre, j’ai moi aussi eu envie de participer à ce groupe, ou d’en créer un pour lire tout les Austen que je n’ai pas encore lu!

Le film:
Il ne me semble pas qu’il est eu une sortie au cinéma chez nous… Mais il est dispo en DVD!

Une petite comédie romantique pas si mal que ça, de quoi passer un bon samedi après midi au chaud devant l’écran…