Une nuit de trop

de James Patterson.

Pour résumer, ce thriller pourrait ressembler à un scénario de téléfilm sur M6:
« Lauren décide un jour de rendre visite à son mari à son lieu de travail pour l’inviter à dejeuner. Elle le voit sortir de l’immeuble au bras d’une blonde incendiaire et décide de le filer. Quand elle s’aperçoit qu’ils se rendent à l’hotel, alors, ni une ni deux, Lauren décide elle aussi de se venger. Elle couche avec un collègue de boulot qui lui fait du bringue depuis un moment. Mais l’amant se fait tuer par son mari, sous ses yeux… »

Mise à part quelques petites incohérence au niveau du scénario, et de la stupidité de Lauren (brillante inspecteur de police? peut-être pas, mais très débrouillarde) l’intrigue marche! Toutes les cinquante pages, un nouvel élément fait rebondir le récit, et jusqu’à la dernière page, on est tenu en haleine. Ajoutez à ça une écriture très simple, sans chichi, très visuel, fait que ce roman se lit très vite.
C’était le premier livre de James Patterson que je lisais, et ma foi, j’ai bien aimé. C’est exactement le genre de livre qu’on achète pour ne pas se prendre la tête. Ce qui n’est pas péjoratif, au contraire, le livre ayant d’abord vocation à distraire.

L’affaire Raphaël de Ian Pears

Couverture livre L'Affaire Raphaël poche ian pearsVoici un poche sorti il y a plus de 5 ans….

Un polar efficace dans le milieu de l’art en Italie, où la 4e de couverture racontent littéralement les 30 premières pages. L’intrigue est bien plus subtile qu’il n’y parait au début.
Voici le genre de roman que vous avalez en deux jours, idéalement en week-end quand vous sentez que vous allez vous ennuyer chez vos parents (ou pire chez vos beaux parents). Valeur sûre trouvable dans n’importe quelle librairie.

L’Affaire Raphaël