Yeruldelgger de Ian Manook

Le livre commence sur deux enquêtes. Une fille enterrée vivante et le meurtre de trois chinois. On fait alors connaissance avec Yeruldelgger est un inspecteur mongol hanté par la mort de sa petite fille Kumi.
Si sa femme a sombré dans la folie, et même si son autre adolescente de fille le deteste, Yeruldelgger doit faire face à un ennemi bien plus imprévisible car invisible , qui veut sa mort.

Tout de suite on aime Yeruldelgger, un policier bourru qui ne se laisse pas dicter sa conduite par le pouvoir. Avec lui on va découvrir la Mongolie et en particulier Oulan Bator.

Oulan Bator est une ville qui attire les nomades mais ne peut pas tous les accueillir, ceux qui ne peuvent pas vivre sous des yourtes, vivent dans les sous-sols.
Oulan Bator s’ouvre au monde, mais souffre du pouvoir Chinois en son territoire venu exploiter ses ressources, ce qui développe des réactions ultra nationaliste.
Yeruldelgger va devoir enquêter dans ces milieux au risque de sa vie et affronter ses démons intérieurs pour survivre.

Plus qu’un simple polar, Yeruldelgger est un vrai voyage dans la Mongolie d’aujourd’hui, avec des moines, des chamanes, des chasseurs d’os de dinosaures, … Ce livre m’a éclairé sur la situation géo-politique de ce pays et j’ai vraiment aimé outre l’histoire, qu’il me chasse les idées reçues que j’avais de la Mongolie.

Une pensée sur “Yeruldelgger de Ian Manook”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *