Vengeance en Prada VS Coeurs-brisés.com


avis livres Vengeance en Prada et Coeurs-brises.com

Qu’est-ce qu’on ferait pas pour un peu de Chick Litt’ hein?
Eh oui, j’avais envie de lire quelque chose de pas sérieux du tout, de léger, alors je me suis tournée avec facilité vers la Chick Litt.

J’ai cédé au battage médiatique, j’ai lu (enfin j’ai essayé de lire) « Vengeance en Prada: le retour du diable » de Lauren. Weisberger. J‘ai du rendre les armes avant la 100e page , ou est-ce avant?

Tout l’intérêt du « Diable s’habille en Prada », le premier volume, est le personnage du diable, Miranda Priesley, le patron d’Andy. Or, point de diable à l’horizon dans ce second volet, il est juste évoqué. On n’est plus dans l’univers du travail impitoyable, mais celui de la vie amoureuse: Andy essaye de savoir si oui ou non son futur mari la trompe. Je dois dire que franchement, je n’en ai rien à cirer, tout ce que je voulais c’était revoir Miranda!
J’ai eu l’impression de mettre fait avoir, que l’auteur surfait sur la marque qu’était devenue « Le diable s’habille en Prada » pour nous sortir un roman.

C’est un peu dépitée, que j’ai lu « Coeurs-brisés.com » d’Emma Garcia. Même si le personnage principale était parfois une vraie casse-pied prête à se faire plaindre quand son fiancé préfère épouser une autre, j’ai réussi à aller jusqu’au bout. Parce que même si c’est déjà vu, qu’on voit les grosses ficelles du récit, c’est bien amené.
Chaque personnage est une espèce de stéréotype: Le meilleur ami artiste, l’assistante férue de mode, la meilleure amie business woman nymphomane, le fiancé sortit d’un pub Ralph Lauren, bref, mélanger tout ce joli monde et vous avez une histoire sympathique prêt à consommer.