Professeur d’abstinence de Tom Perrotta

D’habitude je préfère ne pas mettre la 4e de couverture dans mes post, mais je trouve que la présentation de l’éditeur est bien meilleur que celle que je pourrais en faire

Certains y prennent plaisir. C’est ce commentaire imprudent sur la fellation qui va livrer à la vindicte populaire Ruth Ramsey, professeur d’éducation sexuelle dans un lycée de Stonewood Heights. Choqués par sa liberté de ton, des parents appartenant à la très traditionaliste Église du Tabernacle menacent de traîner l’établissement en justice. Pour calmer le jeu, le directeur décide de faire appel à JoAnn Marlow, une  » Consultante Virginité  » qui utilise son sex-appeal pour prôner l’abstinence jusqu’au mariage. Petit à petit, les puritains gagnent du terrain à Stonewood Heights…[…]

Ruth,professeur d’éducation sexuelle, divorcée, 2 enfants, n’est pas le personnage le plus mal lotie dans le livre. On la suit dans son combat contre un programme scolaire qu’elle répugne à propager, à se trouver un mec à quarante ans, à supporter son couple d’amis gays se disputer, ses filles s’eloigner d’elle. A côté d’elle, il y a Tim, un ancien drogué alcoolique reconverti en chrétien qui peu à peu va douter de sa foi. Le livre s’attache plus à montrer comment ses personnages différent au premier abord vont peu à peu se rapprocher.

Malgré le sujet, le sexe n’est pas abordé de façon cru, et ça n’en fait justement pas un récit vulgaire. Tom Perrotta s’amuse ici, à nous décrire une Amérique évangélique que l’on connait encore très mal, avec des personnages très proches de nous, qui vivent des situations similaires aux notres. Ou d’autres bien plus cocasse, comme le séminaire auquel est convoqué Ruth pour être remise dans le droit chemin de l’abstinence par ses supérieurs.