Résultats du concours: J’aime le Japon

Merci aux 14 participants du jeu concours.

Et la gagnante est Marhel59 qui a partagé mon concours sur son fil Twitter :)
(si je n’ai pas de nouvelles au bout d’une semaine, ce sera la deuxième sur la liste: Nahé )

Catégorie: Tous

L’amour par petite annonce de Debbie Macomber

Ce livre plaira à tous ceux qui veulent de la bonne Chick Lit. Bah oui il y la bonne et la mauvaise chick lit, et quand on aime beaucoup ça on finit très vite par se retrouver avec des titres mauvais entre les mains.
« L’amour par petite annonce » fait partie de la bonne catégorie.

R E S U M E

Au départ une histoire toute simple:
Travis cherche une femme pour l’aider à s’occuper d’une maisonnée et de trois enfants. C’est un fermier, rustre mais célibataire par choix, qui après le décès de son frère doit élever ses trois neveux et nièce.
Quand l’Etat menace de lui retirer la garde des bambins, il se met en quête de trouver une femme pour son foyer.

Mary est bibliothécaire dans une petite ville de Louisiane. Célibataire depuis toujours, à 32 ans, elle est vierge. Pensant mener la vie tranquille qu’elle a toujours désiré, elle se rend compte qu’il lui manque quelque chose et décide de répondre à l’annonce de Travis.

Mais quand Travis aperçoit pour la première fois Mary, il se demande comment un jour, il pourrait bien en devenir amoureux. Elle est à l’opposée de son idéal féminin.
Pourtant Mary, était le seul choix possible parmi toutes les réponses, celle qui semblait être la mère parfaite pour ses neveux.

A V I S

L’histoire en elle-même intéressante. On a tout de suite de la sympathie pour Mary. Elle n’en peut plus de la solitude. Elle aussi elle veut avoir la vie de famille que vit sa meilleure amie et même si cela peut sembler farfelue de répondre à l’annonce d’un fermier au Montana (ça me rappelle un peu « L’amour est dans le pré », en fait c’est totalement ça…). Mary accepte de tout quitter et de changer d’Etat pour aider un homme qu’elle n’a jamais vu à construire un foyer pour trois enfants.

Les personnages ont chacun leur personnalité, je me suis prise d’affection pour Scotty le benjamin, qui veut plus que tout une maisonnée heureuse. Jim, l’ainé est un pré-ado un renfermé et insolent. Les caractères des deux jeunes frères est complétement différent et permet de donner du corps au récit.

On voit la relation entre les personnages évoluer. Aussi bien entre Mary et Travis, qu’entre Mary et les enfants et Travis et les enfants. Ils doivent tous apprendre à s’apprivoiser.
Il y a aussi Mary qui essaye de s’adapter à sa nouvelle vie, et une intrigue autour de la mort du frère de Travis.

Les deux reproches que je pourrais faire à ce livre, vient justement de la résolution des conditions de la mort des parents des jeunes enfants, qui parfois peut venir comme un cheveu sur la soupe car elle implique la développement amoureux d’un autre couple.
L’autre bémol, sont les scènes de rapprochement entre Travis et Mary qui peuvent parfois être un peu « téléphoné »

Pour résumer, « L’amour par petite annonce » a été une lecture plaisante que je recommande pour ceux qui ne sont pas très difficile.

Catégorie: Romance, Tous | Tags:

Ces trucs que j’aime bien faire le week-end

Posté le par 0 commentaire image

the

RIEN

J’aime ne rien faire le week-end.

La semaine, j’ai toujours plein d’idées pour le week-end : « Ah chouette cette expo » ou « Faut absolument que j’aille voir ce film »
Et mon préféré: « Je vais me remettre au sport », dans le même genre « Super envie de faire du vélo dans la forêt ce week-end »….
Mais au final ce que je préfère, c’est rester allongée dans mon canapé à ne rien faire, pas vous?

Category: Tous

Concours : J’aime le Japon

Mon affiche pour le concours japon

Ca fait des années que je n’ai pas organisé un concours!
Mais j’avais très envie d’en faire un.

1/ A Gagner

Je veux faire découvrir deux livres que j’ai apprécié et qui se trouve avoir pour thème le Japon.
Donc à gagner il y aura au choix :
Azami ou Le restaurant de l’amour retrouvé
Je précise, il n’y aura qu’un seul gagnant.

2/ Participation

Pour valider votre participation, vous pouvez choisir de parler de mon concours sur votre blog/fil twitter/page facebook. Facile!

Une fois que c’est fait, poster en commentaire le lien (du tweet, du blog, de la page facebook…) avec votre pseudo, mail et votre choix entre Azami et Le restaurant de l’amour retrouvé.

3/ A savoir sur le concours

Comme il s’agit d’un livre, ce concours est ouvert à l’international :)
Le tirage au sort se fera avec random.org
Début du concours le 18 avril et fin le 26 avril 2015 à minuit (heure de Paris).

Bonne chance



style="display:inline-block;width:728px;height:90px"
data-ad-client="ca-pub-9997303455256606"
data-ad-slot="9140387972">

Catégorie: Tous

Appelez la sage-femme de Jennifer Worth

call the midwife la série call the midwife la série call the midwife la série call the midwife la série
Pour celles qui connaissent la série n’hésitez pas, il faut lire le livre! Certes on connait l’histoire, mais « Quand on aime on ne compte pas »

Je remercie Stemilou de m’avoir offert ce livre, ce fut une agréable découverte.

Jennifer plante tout de suite le décor dès l’introduction. Elle nous décrit le quartier de l’East End, la vie des docks, la promiscuité et les mœurs. Et dans ce monde de pauvreté, réussir à faire accoucher des bébés peut s’avérer une épreuve de courage, d’humilité et de dévotion. En la lisant on a l’impression de se faire raconter une histoire par Vanessa Redgrave, la voix off de la série. Et c’est une sensation agréable.

Brenda m’a regardé avec un large sourire. Son étrange visage à la machoire inférieure curieusement formée était illuminée par une espérance ardente. Elle savait qu’elle devait subir une césarienne, mais ne s’en souciait pas. Elle allait avoir un enfant et, cette fois-ci, il vivrait. C’était tout ce qui comptait pour elle, et elle débordait de reconnaissance envers les soeurs, l’hopital, les médecins, envers tout le monde, et en particulier le système de santé national et les personnes merveilleuses qui avaient fait en sorte que tout soit gratuit pour elle.
Les antécédents obstétricaux de Brenda étaient tragiques. Elle s’était mariée jeune et avait eu quatre grossesses dans les années trente. Tous les bébés étaient morts. Le drame pour une femme atteinte de rachitisme, c’est que son bassin, lui aussi se déforme et qu’il est plat ou atrophié.

Le livre reprend toute la première saison de la série. Pour celles qui pensent que cela peut faire une redite, au contraire, le récit de Jennifer est d’une telle richesse dans les descriptions des situations qu’elle a vécue qu’on s’y replonge facilement avec bonheur.

 C’est vrai que les conditions de vies dans lesquelles vivaient les gens de l’East End dans les années 50 étaient très pauvres. Aujourd’hui, beaucoup de femmes encore accouchent dans des conditions pareils malheureusement. Ce livre a cet intérêt, décrire ce travail difficile, faire venir au monde des enfants dans n’importe quelles conditions. C’est médical, on a beaucoup de détails, cela peut froisser ou gêner des âmes sensibles, et j’avoue que même moi j’ai du sauter des paragraphes tellement certains actes étaient … insupportables, tel qu’un avortement avec des aiguilles ..

Le livre est beaucoup plus centré sur les patients de Jenny que sur la vie à St Nonnatus House.Il faut aussi ajouter que la série est plus romancé que le livre mais cela ne gâche en rien le plaisir.

livre appelez la sage femme call the midwife saison 1 dvd

Catégorie: Etranger, Tous | Tags:

11 ressources pour se créer un magnifique blog

Comment avoir un magnifique beau blog

J’ai décidé d’ajouter une nouvelle rubrique à ce blog. Une rubrique plus technique, pour ceux qui voudraient se lancer dans l’amélioration du design de leur blog.
Pour certains le design est une chose bien compliqué, mais pour pouvoir customiser soi-même ne serait-ce qu’un petit bout d’un thème peut être assez simple.

L’objet de ce post est de vous indiquer des ressources et outils pour vous aider dans l’élaboration du design de votre blog.

1. Trouver l’inspiration

Rassembler des idées et avoir l’inspiration est la partie la plus créative et excitante du projet. Elle peut aussi être assez stressante, on aime tellement de jolis choses et après on ne sait plus quoi choisir, ou pire ne rien trouver parce qu’on ne cherche pas au bon endroit..

Pinterest est une vraie mine d’inspiration visuelle. Le mieux est de créer un tableau privé pour pouvoir épingler les trouvailles. Et se créer son propre tableau d’inspiration

Behance est une plateforme créée par Adobe pour tous les créatifs. Vous pouvez vous inspirez des oeuvres de tous les artistes de la planète.

Dribbble est une plateforme similaire à Behance mais plus axée sur le web design.

Evernote web clipper. Quand vous vous promenez sur les sites, c’est beaucoup plus simple et rapide de sauvegarder vos trouvailles. Evernote web clipper vous permets de faire une capture d’écran et de les sauvegarder dans Evernote, un carnet électronique.

2. Le choix des éléments de design

Dafont. Ici vous trouverez tout un tas de polices gratuites superbes pour votre site. Aussi bien classique que manuscrite ou encore plus fun, le plus dur sera de choisir.

Adobe Color. Si vous ne savez pas comment accorder les couleurs, Adobe Color est le site qu’il vous faut. Vous pourrez y trouver des palettes déjà composés, ou composer votre propre palette.

Iconfinder.Si vous avez du mal à trouver de jolies icones pour votre site, vous pouvez faire un tour sur Iconfinder. Ils ont une collection énorme de sets gratuits d’icones sympas.

Color from image. Quelque fois on trouve une joli image qui nous inspire, et dont on est tombé amoureux d’une couleur. Mais comment faire pour trouver la couleur exacte de l’image? Avec Color from image, il suffit d’uploader sa photo et hop, il nous sort les teintes qui sont sur la photo. Super pratique!

3. Créer des éléments graphiques

PicMonkey est un outil que j’utilise quasiment tous les jours, non mais pour tout faire oui! Banniere, retouche photo, collage,… Les possibilités sont nombreuses et je découvre à chaque fois un nouvel usage. C’est simple, intuitif et gratuit, s’il ne fallait en garder qu’un parmi toute la liste ce serait celui-ci.

Canva est une bonne alternative à PicMonkey. Vous pouvez y trouver des modèles prêts à l’emploi très axés sur la communication de votre blog (newsletter, bandeau pour page Facebook, …) Très simple d’utilisation pour un non initié.

Creative market est une plateforme pour ceux qui veulent éviter de perdre du temps et prêt à débourser un peu. On y trouve des éléments graphiques de haute qualité ainsi que des templates pour des blogs (WordPress, Tumblr, Drupal)

4. Inspiration

Voici quelques blogs pour avoir des idées et découvrir ce qui peut se faire en matière de design.

themyra

rosesfactory.wordpress.com

stay-bookish

livressedesmots.com

the-inn-of-books.esy.es

Catégorie: Technique, Tous

Mémoires d’une dame de cour dans la Cité Interdite de Jin Yi

avis livre Mémoires d'une dame de cour dans la cite interdite« Mémoire d’une dame de cour » m’a été offert dans la cadre d’un swap par Stémilou, et je voudrais la remercier encore une fois pour ce livre que j’ai pris plaisir à lire.

Ces mémoires raconté à la première personne sont rapporté par un ami du personnage principale.
C’est un livre qui se livre comme un cahier ethnographique. Les us et coutumes de la Cité Interdite y sont très bien décrites, aussi bien les moeurs, la hiérarchie et la structure des habitants des Palais de la Cité.

Ce qui frappe en premier lieu, c’est la dureté des conditions de vies. Souvent frappées, mal nourrie, le silence, les longues heures de services, même la position pour dormir est difficile!

Mais l’ambiance n’est pas malheureuse, les dames de cour sont toutes des filles du même âge qui vivent entre elles. On suit ainsi leur quotidien et le fonctionnement d’une vie de Palais. Ce n’est pas un roman ou une biographie classique mais instructif pour ceux qui s’intéressent à l’Histoire de la Chine.

Ikekuburo elle en pense:

Ce livre est un vrai régal car on accède par la petite porte à l’une des personnes les plus mystérieuses et controversées, l’impératrice douairière Cixi qui régna d’une main de fer sur la Chine, réputée pour ses caprices, son intransigeance et sa dureté.

J’ai beaucoup aimé ce témoignage d’un monde inaccessible, récit d’une richesse époustouflante et d’une tradition et de règles si lourdes qui se lit comme un roman. Lire l’avis en entier sur son blog

Catégorie: Etranger, Tous | Tags: ,

Avant / Apres : Relooking du blog

Posté le par 0 commentaire image

Pour les habitués, vous avez remarqués certains changements ;) oui j’ai relooké mon blog.

J’avais envie depuis quelques temps déjà de quelques choses de plus leger en terme de couleurs et moins sombre.

 

Avant

Capture de site web en 2014

Après

Capture du site en 2015

 

Vous aimez le changement?

Category: Technique, Vie du blog

Le restaurant de l’amour retrouvé d’Ito Ogawa

Le restaurant de l'amour retrouvé ito ogawa

R E S U M E

Aïe aïe aïe, quand on commence la lecture, on est tout aussi abasourdi que Rinco: Son petit ami a vidé l’appartement. Tout ce que Rinco avait précieusement amassée a disparu. Il ne reste plus rien, il lui a tout pris, même sa voix.

N’ayant plus rien à faire en ville, Rinco décide donc de retourner chez sa mère dans l’intention de lui voler ses économies. Malheureusement, son idée ne fonctionne pas et elle se voit contrainte de rester vivre à la campagne avec cette mère qu’elle déteste.

 

Malgré tout ce qui lui arrive, avec l’aide de son ami de toujours Kuma, Rinco reprend sa vie en main et ouvre un restaurant…

A V I S

Ce livre est surtout un livre sur la relation difficile qu’entretient Rinco et sa mère. Rinco, dont le prénom veut dire « fruit de l’adultère ». Pourquoi une mère appellerait-elle ainsi sa fille? Rinco qui ne connait pas entièrement ses origines, va peu à peu dénouer le fil.

Mais « Le restaurant de l’amour retrouvé » m’a aussi fait voyager dans la cuisine japonaise. Etant d’origine japonaise, j’ai pu retrouver certaines saveurs et plats que me préparait ma mère. Et en même temps, m’a donné envie de gouter aux autres plats que cuisinent Rinco que je ne connais pas. C’est aussi un livre sur la passion de cuisiner pour les autres, de cuisiner des choses simples et avec amour.

« Le restaurant de l’amour retrouvé » contrairement à ce que l’on pourrait pensé avec un titre pareil n’est pas un roman d’amour et ceux qui pensent se jeter dans une romance en ouvrant ce livre seront déçu, mais l’auteur fait un beau travail pour nous faire découvrir la cuisine japonaise à travers ses personnages et nous raconter une belle histoire.

Catégorie: Etranger, Tous | Tags: ,

Moi je ne prête pas mes livres!

Posté le par 0 commentaire image

Attention chat méchant…

http://cybergata.tumblr.com/post/114747378422/clever-emmy-11-03-20-by-sarahgb-theoriginal-on

Category: Tous
%d blogueurs aiment cette page :